Société
 » 
Histoire

Histoire

2021

Extension de la gamme SiLine®

Le développement durable commence par la récupération de contenants usagés – la nouvelle SiLine® SiOne est la solution parfaite de récupération rapide de contenants jetables et réutilisables, tels que les bouteilles en plastique, les canettes ou encore les gobelets de boissons et complète ainsi notre gamme SiLine® existante. Le design de cette ligne, épuré et moderne, attire tous les regards.

2021

SiVario 2020

Plus rapide, plus efficace et plus intuitif grâce à des technologies de pointe. A l’épreuve du temps, la SiVario 2020 récupère particulièrement rapidement les contenants usagés.  La vitesse élevée de récupération sans temps mort satisfait les clients.

2020

TableTop avec une façade entièrement vitrée

Dans la catégorie TableTop, un nouveau spécialiste du café proposant des spécialités de café raffinées associées à une technologie de pointe met les amateurs de café de bonne humeur : le SiVend HG 15 TT.

2019

Le nouveau SiVend HG 20 Trend

Le distributeur de boissons chaudes SiVend HG 20 Trend avec ses grandes touches capacitives derrière un panneau entièrement vitré offre un confort d’utilisation des plus modernes et impressionne sur tous les sites.

2018

Prix multiples

Sielaff récompensé à plusieurs reprises : haute reconnaissance avec deux prix : Sielaff est l'une des 50 meilleures entreprises familiales de Bavière et, selon une étude réalisée par les magazines Focus Money et Deutschland Test, peut se targuer du titre de "meilleurs employeurs d'Allemagne".

2017

Gagnant de ProCold

Le Robimat XM a, dans sa catégorie, remporté le concours européen de l'initiative européenne ProCold. La cérémonie de remise des prix a lieu le 07.03.2017 parallèlement au salon EuroShop de Düsseldorf.

2016

Introduction de la SiLine® sur le marché

Génial tout simplement – Simplement génial.
La nouvelle génération de machines SiLine® part d’un principe simple : tout en utilisant des lignes claires et un design pur de grande qualité, elle ne vise qu'un but : que vos ventes remportent un franc succès !

2015

Siamonie à la conquête du marché de boissons chaudes

Les premières machines Siamonie, succédant au modèle Piacere, sont vendues à partir de 2015.

2014

Le SiVario Next élargit le portefeuille de produits

En 2014, le SiVario Next complète le portefeuille des systèmes de récupération. Dans le domaine des distributeurs de boissons chaudes, le SiGusto est remplacé par le SiGusto Next.

2013

Jamais deux sans trois

Au cours de l'été 2013, le nouveau distributeur de boissons chaudes In-Cup SielCup est présenté pour la première fois au salon EuVend à Cologne. Sa particularité : de délicieuses spécialités de café, des thés aromatiques, des soupes avec croûtons ou des pâtes sont proposés et servis dans des gobelets prédosés (InCup) standard.

Développement du distributeur de couvercles de gobelets "BDS" pour compléter les distributeurs automatiques de boissons chaudes et dont la vente se fera à partir d’août 2013.

Au cours de la même année la série RVM sera élargie du SiCompact Small. Il se caractérise par un tri par type de produit, une manipulation simple, une récupération rapide ainsi qu’une conception modulaire facile d’entretien.

2012

Nouveaux distributeurs automatiques – chauds et froids

La gamme Piacere s'enrichit au printemps 2012 d'une variante tactile. Avec un design élégant, une facilité d'utilisation et une technologie très performante, elle est la solution adaptée à tous les sites.

À l'été 2012, le portefeuille de distributeurs automatiques s'enrichit du Robimat XL - un distributeur de boissons froides au volume XL dans un espace réduit et à la façade en verre - et du SiGusto - un distributeur automatique innovant qui sert en quelques secondes d’authentiques spécialités de café et de cacao à la barista.

2011

Nouvelle impulsion donnée aux produits dans le domaine de la déconsignation (RVM)

En 2011, les gammes RVM précédentes - i-core et i-core compact - font l'objet d'une relance. Les nouveaux récupérateurs de contenants usagés SiVario, SiCompact et SiOne sont introduits sur le marché.

2009

Machine TableTop pour les hôtels, restaurants et cafés

L'année 2009 voit le développement de la Piacere - une machine de table pour le secteur des hôtels, des restaurants et des cafés.

2007

Entrée dans le secteur de la gastronomie

En 2007, avec le Barista Uno, un distributeur automatique de café dans un design de colonne d’affiche, l’entreprise réussit son entrée dans le secteur de la gastronomie.

2004

Fondation de la société ISA GmbH & Co. KG

En août 2004, pour soutenir les travaux de développement des produits RVM, la filiale ISA GmbH & Co. KG est fondée à Ilmenau. Ceci permet à Sielaff d'étendre son savoir-faire, notamment dans le traitement électronique de l'image - une qualification essentielle dans la fabrication de récupérateurs de contenants usagés.

2003

Entrée sur le marché de la récupération de contenants usagés

En 2003, la consigne pour contenants jetables est introduite en Allemagne. Sielaff saisit cette opportunité pour développer les premiers récupérateurs de contenants usagés répondant aux différents besoins de chaque marché.

2002

Premier distributeur de station de boissons chaudes

Les premiers distributeurs automatiques de boissons chaudes (CIS 500) sont développés en 2002, et une version de table est ajoutée à la série en 2004. La nouveauté : les appareils fonctionnent avec un infuseur horizontal et l’intérieur est en métal de haute qualité et non plus en plastique, ce qui augmente considérablement leur durée de vie.

2000

Le passage à l’euro

Le passage à un nouveau millénaire apporte un véritable boom à l'industrie : Les distributeurs automatiques existants - du distributeur de timbres de la poste au distributeur de cigarettes - ont dû être convertis à la nouvelle monnaie « euro ».

1997

Premier distributeur mixte

Une autre innovation : Le FS 2000 - un distributeur automatique mixte vendant à la fois des bouteilles, des bonbons ou des snacks - est lancé.

1995

Fonctionnement automatique avec la technologie solaire

L'introduction de la technologie solaire indépendante du réseau et respectueuse de l'environnement pour le fonctionnement des distributeurs automatiques en 1995 est révolutionnaire. Pendant cette période, Sielaff ajoute à son portefeuille de produits le premier distributeur automatique de confiseries et de snacks à commande électronique.

1990

Introduction de la commande électronique

Bien que Sielaff se soit adapté avec souplesse aux exigences du marché et étendu là où c'était important en termes de bonnes performances de livraison, le siège de l'entreprise est resté franconien jusqu'à ce jour ! Au fil des décennies, le siège a été constamment agrandi et toujours mis à jour sur le plan technologique.

Au début des années 1990, Sielaff invente une commande électronique qui remplace alors la mécanique pure dans les distributeurs automatiques. Le fonctionnement lourdaud et saccadé des distributeurs de cigarettes fait maintenant place à un glissement presque silencieux des compartiments de distribution.

1987

Nouvelles filiales

Dans les années 1987 à 1992, Sielaff fonde un certain nombre de filiales. C'est à Oelsnitz, en Saxe, que sont fabriqués, aujourd'hui encore, les groupes de froid de tous les distributeurs de boissons fraîches et à colonnes.

1986

Premier distributeur automatique « entièrement électrique » pour l'extérieur

En 1986 débute la création d'un tout nouveau type de distributeur de cigarettes à commande électronique (SC). Ce distributeur automatique « entièrement électrique » pour l'extérieur représentait un développement totalement nouveau.

1984

Drinkbox pour Coca Cola

En 1984, le développement d'une « boîte à boire » pour Coca Cola fait sensation. Sielaff commercialise aux USA cette machine à trois portilllons dans laquelle seront vendues des canettes de 0,33 l.

1976

Extension de l'usine et de la gamme de produits à Herrieden

En raison du développement de nouvelles machines, il est à nouveau nécessaire d'agrandir l'usine de Herrieden - un atelier supplémentaire, un nouvel entrepôt et l'extension du bâtiment administratif actuel sont ainsi prévus en 1976.

La même année, la première machine de récupération de bouteilles usagées (FRÜ 200) et une machine à tambour avec 14 sélections mécaniques seront conçues.

1970

Fabrication de monnayeurs

Dès 1970 sera proposée une machine à bouteilles entièrement automatique avec 6 sélections (FK260). Une autre innovation est la production de monnayeurs (GW2) avec deux tiroirs mécaniques.

1967

Premier distributeur de boissons chaudes

En 1967, Sielaff lance son premier distributeur de boissons chaudes avec deux (HG2) ou cinq (HG5) sélections.

1966

Distributeur à 10 portillons

En 1966 sera vendu un distributeur de bouteilles à 10 portillons (FK 150).

1961

Les premiers distributeurs universels

En 1961, les premières machines universelles (UNI) avec 5 sélections sont produites sous forme d'appareils muraux ou de station.

Le prochain grand succès technique de Sielaff est la fabrication de distributeurs de bouteilles à six portillons - en 1962 encore sans (F60) et déjà un an plus tard avec réfrigération (FK60).

1958

Agrandissement du site de Herrieden

Le site de Herrieden fera l’objet d’extensions successives : En plus d'un bâtiment administratif, le premier hall d'usine est construit en 1958, suivi en 1960 d'un deuxième hall et du bâtiment administratif actuel.

1954

Le miracle économique allemand

En Allemagne, le miracle économique est en plein essor et l'ingénierie allemande et les produits de haute qualité "Made in Germany" sont à nouveau demandés. C'était le moment idéal pour les pionniers, les esprits créatifs et les entrepreneurs visionnaires. Le moment idéal pour Sielaff !!

Parmi les étapes clés du développement des produits, c’est le premier distributeur automatique de cigarettes en 1954 qui permettra à l'entreprise de faire une percée sur le marché. Au début du nouveau siècle, environ 400 000 distributeurs automatiques - rien que dans l'ouest de la république - seront mis en service.

Les années qui suivirent seront sous le signe de la croissance.

1949

Les nouveaux fondateurs

En 1949, Fritz Baumgärtner, alors maire de Herrieden et administrateur adjoint du district d'Ansbach, Johannes Marohn, ingénieur en mécanique de Berlin, et Edmund Sielaff se réunissent pour devenir actionnaires et nouveaux fondateurs de l’entreprise.

Les trois actionnaires se répartissent entre eux les tâches de développement, de production et d'activités commerciales.

Le fondement de leur activité entrepreneuriale est la réparation des distributeurs automatiques Stollwerck - les distributeurs avec lesquels la première partie d'une histoire à succès exemplaire commença plus de 60 ans auparavant.

1948

Herrieden, lieu propice et partenaire commercial

La guerre détruit de grandes parties de l'usine de distributeurs automatiques Sielaff à Berlin. 

En 1948, Edmund Sielaff, le neveu de l'unique fondateur de l'entreprise, Max Sielaff, trouve à Herrieden non seulement des partenaires commerciaux appropriés, mais aussi l'espace nécessaire pour réaliser ses idées novatrices.

1896

Les distributeurs provoquent la sensation

La DAG présente pour la première fois au public les nouveaux restaurants automatiques à l'occasion de l'exposition commerciale de Berlin de 1896. Ceci créa une sensation !

1895

Construction des premiers distributeurs de boissons

En 1895 Max Sielaff fabrique les premiers distributeurs automatiques de boissons. Le « buffet » et ensuite le « restaurant » seront créés. 

Tous les distributeurs automatiques distribuent des boissons de restauration, comme le lait, le cacao et l'eau minérale. 

Le point culminant devint le « restaurant distributeur automatique » basé sur le concept de Max Sielaff, où, en plus des boissons, des repas froids et chauds étaient disponibles en échange de pièces de monnaie.

1894

L'avancée triomphale des distributeurs automatiques commence

En 1894, Stollwerck fonde avec Max Sielaff et Theodor Bergmann la Deutsche Automatengesellschaft "DAG", qui, rapidement, acquiert une importance internationale.

Le triomphe des distributeurs automatiques continue en Allemagne, en Europe et outre-mer.

1890

10.000 distributeurs de confiseries en Allemagne

Max Sielaff, en collaboration avec Metallwerke Theodor Bergmann à Gaggenau/Baden, développe les premières machines automatiques de confiseries pour le compte du chocolatier Ludwig Stollwerck de Cologne. 

Dès le début des années 1890, les barres de chocolat de Stollwerck seront vendues dans plus de 10 000 distributeurs automatiques dans toute l'Allemagne. 

1887

Octroi d’un brevet

Après avoir reçu de l'Office impérial des brevets, le 9 juin 1887, le fascicule de brevet pour un « distributeur automatique », son entreprise se spécialise alors dans la fabrication de distributeurs automatiques, de pèse-personnes, de dynamomètres et d'autres appareils.

Sur le terrain, le distributeur automatique breveté répond aux exigences d'utilisation. Il distribue différents produits et son monnayeur de pièces fonctionne de manière fiable.

A partir de là, la vente des distributeurs automatiques connaît un franc succès aussi bien en Allemagne qu’en Europe et outre-mer.

1886

Développement du premier distributeur de vente automatique

L'ingénieur Max Sielaff développe toute une série de produits innovants, dont le premier distributeur automatique en 1886.

Waiter
Service Après-vente
Contact